Monstre du Valais est le surnom d'une ou de plusieurs…

Assistance forum
Collaborative and free
As of today, we are 8924 members

Source language

Target language (same language if proofreading needed)


  • Français English Wikipedia

    Marc
    Monstre du Valais est le surnom d'une ou de plusieurs bêtes féroces qui attaquent de nombreux troupeaux dans le canton du Valais, en Suisse, à partir d'avril 1946. En partant du constat des…
    Source of the extract: https://fr.wikipedia.org/wiki/Monstre_du_Valais
    Areas of specialisation: 1946 en Suisse, 1947 en Suisse, Bête dévorante, Histoire du canton du Valais, Loup dans la culture, Lynx

    03/02/2016 11:32

Extract to translate

Monstre du Valais est le surnom d'une ou de plusieurs bêtes féroces qui attaquent de nombreux troupeaux dans le canton du Valais, en Suisse, à partir d'avril 1946. En partant du constat des troupeaux dévorés sur les alpages, la rumeur enfle. La presse suisse alimente une psychose en utilisant le nom de « monstre ». Parmi une multitude d'identités supposées, celles d'un lynx ou d'une ou plusieurs panthères dominent, soutenues par des témoignages très suivis. Cependant, le monstre du Valais semble avoir été un grand loup européen, abattu à Eischoll le 27 novembre 1947.

L'affaire du monstre du Valais est étudiée dans le cadre des rumeurs contemporaines, offrant un éclairage sur le rapport humain avec la faune sauvage, et notamment les grands carnivores. Elle témoigne de la tendance de la population à imaginer la présence proche de félins dangereux, sur la base de la peur et des témoignages erronés. La bête abattue en 1947 atteste la présence ponctuelle de loups dans les Alpes, à une époque où l'espèce est censée avoir déserté la région.

L'affaire du « monstre du Valais » appartient aux rumeurs contemporaines de la bête féroce. Alors que ces affaires concernaient autrefois des animaux anthropophages, généralement des chiens et des loups, au xxe siècle, les « bêtes » sont de plus en plus souvent vues comme des félins, et se contentent généralement de tuer des animaux domestiques. L'ampleur prise par l'affaire du monstre du Valais s'explique en partie par l'élimination passée des grands prédateurs carnivores en Suisse. Le loup disparaît du Valais à la fin du xixe siècle, l'ours et le lynx au début du xxe siècle. Les activités pastorales se sont déployées sans entrave. Les locaux ont perdu la connaissance des grands prédateurs, ce qui explique les nombreuses difficultés rencontrées pour les identifier et les chasser.

Proposed translation

  • The Valais Monster is the nickname given to one or more wild animals that attack many herds in the Valais canton in Switzerland, from April 1946. Based on the observation of the number of cattle devoured on the grassland, the rumor is becoming a reality. The Swiss newspapers triggered a psychosis by using the name "monster." Among a multitude of the supposed monster-identities, those of lynx or one or several panthers dominated the list and was, thus, supported by well-verified testimonies However, the Valais Monster seems to have been a great European wolf shot in Eischoll on 27 November 1947.

    The Valais Monster case is studied within the context of contemporary rumors, offering insights into the human relationship with wildlife, especially with big carnivores. It reflects the tendency of the population to imagine the close presence of dangerous felines, based on fear and false testimonies. The beast shot in 1947 confirms the timely presence of wolves in the Alps, at a time when the species is believed to have deserted the area.

    The "Valais Monster" case is part of the contemporary rumors about the wild beast. While these rumors targeted cannibal animals such as dogs and wolves in the past years of the Twentieth Century, the "beasts" are increasingly being seen as felines, and usually just kill pets. The seriousness of the Valais Monster case is partly explained by the past killings of big carnivorous predators in Switzerland. The wolf disappeared from the Valais at the end of the Nineteenth Century while the bear and lynx disappeared at the beginning of the Twentieth Century. Pastoral activities were carried out without hindrance. The region have lost the touch of top predators, which explains the abound difficulties linked to identifying the predators and hunting them.
    1 Qlikes
    03/02/2016 16:34
Registered

CC-By-SA License
The translation will be preserved in its entirety on the translat.me site. If necessary, the translation may be edited and changed on Wikipedia

Cancel